Quels sont les différents types de perruques ?

Les perruques présentent une grande diversité de longueurs, de couleurs, de fibres et de bonnets. Devant ce choix pléthorique vous vous sentez peut-être perdu ? Nous allons tenter de vous aider à y voir plus clair parmi les différents types de perruques.

 

 

Les perruques, demi-perruques, volumateurs ou postiches

 

 

Tout d'abord, définissons les différents termes que vous allez rencontrer lors de vos recherches. Les perruques recouvrent l'intégralité du crâne. Les volumateurs ont différentes tailles et ne couvrent la tête que sur des surfaces variables. Lorsqu'ils recouvrent les 3/4 de la tête, on parle aussi de demie perruque. Les volumateurs se fixent avec des clips, un tissage ou de la colle. Les prothèses capillaires partielles comme les volumateurs sont pris en charge par la sécurité sociale.

 

Il existe enfin une troisième famille, celle des postiches. Ils peuvent prendre la forme de mèches à clipser ou coudre. Une couronne de cheveux, elle fait le tour du crâne, laissant une tonsure. Cet accessoire est souvent associé à un bonnet ou un chapeau. La frange s'utilise de façon similaire à la couronne. Elle habille le visage et permet de dissimuler une perte de sourcils. Il y a aussi des postiches queue de cheval qui se fixent sur l'occiput pour créer un effet de coiffure fournie avec une longueur conséquente. Il existe des extensions capillaires arrières pour produire l'illusion de longueur ou étouffer des cheveux trop fins ou trop courts. Parfois les extensions sont cousues sur des bandeaux.

 

 

Les perruques synthétiques

 

 

Les perruques en fibres synthétiques sont très faciles à entretenir. Elles sont conçues pour retrouver leurs formes initiales après chaque lavage. Pour cela il suffit de les secouer quelques secondes. Leur réalisme dépend beaucoup de la qualité du cheveu synthétique utilisé. La technologie a grandement évolué ces dernières années. Certaines perruques synthétiques sont donc très réalistes, d'autres un peu trop brillantes pour paraître naturelles. La matière synthétique supporte cependant mal la chaleur même si des modèles thermorésistants sont apparus ces dernières années.

 

Il est déconseillé d'utiliser des appareils chauffants (fer à lisser, à boucler) pour les modifier. De même, il est compliqué de les teindre car la coloration pénètre difficilement les fibres synthétiques. De plus les produits conventionnels (shampoing, après-shampoing) ne conviennent pas. Il faut parfois biaiser et transformer sa salle de bain en labo. Elles sont, enfin, très sujettes aux emmêlements, nœuds et frisottis. Ces derniers peuvent être source d'électricité statique. Cependant, les perruques synthétiques restent un bon moyen de bénéficier d'une perruque abordable si votre utilisation est occasionnelle. Elles sont prises en charge par la sécurité sociale, sous certaines conditions de qualité.

 

 

Les perruques naturelles

 

 

Les perruques naturelles (en vrais cheveux) sont le must en terme de réalisme. Les cheveux viennent principalement de Chine, du Brésil, de Malaisie, d'Inde et plus rarement d'Europe. Les perruques naturelles sont dites Remy Hair lorsque les cheveux sont implantés dans le sens de la pousse. Les perruques naturelles requiert des soins très réguliers comme vous le faites avec vos propres cheveux. Leur entretien est assez fastidieux puisque vous devrez les recoiffer et leurs redonner forme après chaque lavage. Les perruques en véritables cheveux sont facilement modifiables. Vous pourrez les teindre dans des tons plus foncés, colorer des mèches, les lisser ou créer des ondulations. Ces perruques supportent les appareils chauffants mais l'on recommande d'appliquer des spray protecteurs. Leurs durées de vie est plus longue que celles des modèles synthétiques. Le prix de ces chevelures est très élevé. Les perruques naturelles sont prises en charge par la sécurité sociale si leur prix n'excède pas 700€.

 

 

Les perruques semi-naturelles

 

 

Les perruques semi-naturelles (ou mixtes) sont un excellent compromis. Constituées en moyenne de 30 à 50 % de cheveux naturels, elles possèdent les facilités d'usages et d'entretien des modèles synthétiques associés au réalisme des perruques naturelles. Elles ne requièrent que d'un minimum d'entretien et possèdent une mémoire de forme. Vous ne perdrez pas de temps à les coiffer. C'est pour l'ensemble de ces raisons que chez Elovalann la plupart des perruques sont semi-naturelles.

 

 

Les types de bonnet des perruques

 

 

Les perruques avec un bonnet en Lace

 

 

Le bonnet d'une perruque est sa partie intérieure, aussi appelée monture ou montage. La lace (ou tulle) est une fine et légère dentelle sur laquelle les cheveux sont noués un à un. On peut les coiffer dans le sens que l'on souhaite. Le bonnet peut être intégralement en lace ou comporter certaines parties comme le haut de front (front lace) ou son contour (360 lace).

 

 

Les perruques en monofilament

 

 

Le monofilament est une composante du bonnet de la perruque en nylon. Il est plus épais et un peu plus lourd que de lace. Le monofilament peut être présent sur le rond-point (zone du vertex) du bonnet. Il peut également être présent sur le dessus de la perruque. La dentelle y est parfois associée sur les contours de la perruque. Le monofilament est une fine membrane, relativement rigide qui imite le cuir chevelu et donne l'impression d'une implantation naturelle des cheveux sur le crâne.

 

Vous connaissez maintenant les différents types de perruques. Pour aller plus loin vous pouvez parcourir notre guide sur le choix d'une perruque.