Faut-il se couper les cheveux avant une chimiothérapie ?

cheveux coupés par un coiffeur

La chute des cheveux est l'un des effets secondaires de la chimiothérapie les plus redoutés. Lorsqu'elle se produit, elle peut être traumatisante pour la patiente et atteindre l'image de soi. Afin d'en limiter les conséquences psychologiques, il est conseillé d'anticiper la chute en coupant vos longueurs. Mais savoir si vous devez vous couper les cheveux avant votre traitement de chimiothérapie est avant tout une question personnelle. Vous seule avez la réponse. L'important étant de passer cette étape de guérison avec le plus de sérénité possible. De plus, si une chute de cheveux fait partie des effets secondaires de votre traitement, il vous sera prescrit une perruque lors de votre parcours de soin.

La perte de cheveux pendant la chimio

Quels sont les traitements contre le cancer qui font tomber les cheveux ?

La chute des cheveux est lié au traitement utilisé pendant la chimiothérapie, à son mode d'administration, à sa durée et à la réaction du cuir chevelu. Ce n'est donc pas le cancer qui fait tomber les cheveux (et les poils) mais les effets secondaires de la chimio ( notre article chimio et perte de cheveux).

 

  • Les protocoles des cancers du sein, des ovaires, des poumons, des leucémies sont agressifs et font quasi systématiquement tomber les cheveux.

 

  • Les traitements contre les cancers digestifs n'entrainent normalement pas de chute de cheveux.

 

  • La radiothérapie ne fait pas tomber les cheveux et les poils sauf à l'endroit de l'irradiation. Cette alopécie peut cependant se révélée irréversible si l'intensité des rayons est élevée.

 

  • L'hormonothérapie entraine rarement une chute de cheveux. L'alopécie dépendra notamment de la sensibilité du cuir chevelu à l'absence d'hormones. La perte de cheveux quand elle survient est temporaire et ne nécessite pas dans la plupart des cas de devoir porter une perruque.

Quand et comment les cheveux tombent-ils ?

Chaque situation est particulière, néanmoins il existe des grandes lignes directrices avec les traitements utilisés. Gardez en tête qu'elles sont données uniquement à titre indicatif et qu'elles ne relateront pas forcément votre expérience.

  • Quand elle se produit, la perte de cheveux intervient en moyenne deux semaines après la première séance de chimiothérapie. Les cils et sourcils tombent peu après les cheveux.

 

  • Ensuite, dans les deux semaines qui suivent le début de la perte de cheveux, l'intégralité des poils et cheveux seront tombés.

 

  • Les cheveux ne tombent pas par plaques mais de façon irrégulière, parfois par poignée ou d'autres fois moins intensément.

 

  • Lorsque la chute commence, vous pouvez ressentir des picotements et des démangeaisons au niveau du cuir chevelu.

 

  • La plupart du temps votre oncologue saura vous dire si votre traitement contre le cancer vous occasionnera une alopécie. Il est extrêmement fréquent qu'il vous fournisse une ordonnance de prothèse capillaire dès l'annonce du protocole de traitement. Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à en faire la demande et cela même auprès de votre médecin traitant que vous verrez peut-être plus fréquemment.

 

  • La perte de cheveux prend fin avec l'arrêt des traitements dans la majorité des cas. Les cheveux peuvent cependant repousser un peu différemment et être plus fins ou plus clairs. Cette différence peut être définitive ou temporaire. 

Pourquoi est-il préférable de se couper les cheveux ?

  • En anticipant la chute des cheveux, vous la subissez moins. Ce sentiment de contrôle de son apparence, d'être acteur, peut rendre l'alopécie plus facile à accepter.

 

  • En choisissant de couper vos cheveux, vous n'êtes pas dans l'urgence pour devoir choisir une perruque, un turban ou un bonnet. Le choix de votre accessoire se fait avec plus de sérénité et de temps pour la réflexion, surtout si vous assumez pleinement cette nouvelle coupe ultra courte.

 

  • La perte des cheveux par poignée est impressionnante et semble même démoralisante. En les coupant avant qu'il ne tombent, vous ne perdrez que des cheveux courts et pas de longues mèches lorsque la chute interviendra.

 

  • Il est moins traumatisant de passer des cheveux longs à des cheveux courts puis rasés que de passer directement des cheveux longs à un crâne chauve.

 

Chimio, comment se raser les cheveux ?

  • Vous pouvez choisir de laisser un professionnel comme votre coiffeur ou un perruquier vous raser la tête ou vous couper court.

 

  • Sinon si vous vous en sentez capable, il est tout à fait réalisable toute seule ou avec l'aide d'un proche. Utilisez une tondeuse électrique plutôt qu'un rasoir. Elles sont plus sécurisées que ces derniers et leur prise en main est très facile.
  • Laissez 1mm en faisant attention de ne pas vous blesser, surtout si votre cuir chevelu est sensible à cause de la chimio. Le maître mot c'est la délicatesse.

 

Avec le crâne rasé

  • Le cuir chevelu peut être douloureux à cause des traitements de chimio. Pour plus de confort et éviter les coupures et griffures, apportez-lui des soins spécifiques.

 

  • Un massage crânien avec le bout des doigts, une huile végétale associée à une huile essentielle apaise les démangeaisons, diminue les tensions musculaires et nerveuses. N'hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé lorsque vous souhaitez utiliser des huiles essentielles.

 

  • Pour protéger votre crâne des frottements la nuit en portant un bonnet léger et doux ou optez pour une taie d'oreiller en satin.